Skip to navigation – Site map

Éditorial

Jean-Jacques Cleyet-Merle
p. 7

Full text

1La découverte de votre quatorzième bulletin annuel de Paléo intervient avec un retard aussi léger qu’inhabituel convenons-en... Les excuses de l’équipe de rédaction vous sont acquises. Convenons aussi que vous disposez d’un numéro très équilibré : articles de fond et « nouvelles » riches d’informations couvrent bon nombre de spécialités, l’archéologie stricto sensu, la paléontologie, la paléoanthropologie, la géologie, etc., toutes périodes, sans oublier l’expression symbolique, également très présente. La qualité des contributions, la présence de très belles découvertes confortent le premier rang qu’occupe désormais Paléo auprès de la communauté scientifique, comme l’a confirmé une enquête commanditée par le CNRS. La ligne éditoriale choisie et mise en œuvre depuis plusieurs années doit être la bonne...

2La couverture donne également le ton de la reconnaissance internationale ; il est agréable de voir s’affirmer l’intérêt des préhistoriens de toutes nationalités pour une revue créée et gérée dans l’un des plus petits villages de France... Le Musée national de Préhistoire doit y être pour quelque chose.

3L’avenir pourrait sembler radieux puisque les premiers manuscrits 2003 sont annoncés voire ; certains sont même déjà arrivés. Il m’est cependant difficile de cacher mon inquiétude pour le devenir financier de Paléo. Saluons la fidélité de nos partenaires publics, Etat et collectivités, sans lesquels rien ne serait possible. Saluons également l’effort consenti par les sociétaires qui ont voté unanimement l’augmentation de leur cotisation -dont le niveau reste très raisonnable - lors de l’Assemblée générale de la SAMRA, le 21 décembre 2002. Remarquons également la constance des absents malgré quelques velléités, quelques promesses demeurées sans suite qui n’ont pas encore réussi à nous décourager.

4Pour l’équipe de rédaction, le chantier 2003, au-delà de la préparation du quinzième numéro qui est déjà sur les rails, consistera à étudier de nouveaux modes de diffusion, même si nous restons très attachés au support papier. Les CD Rom, plus souples et moins chers, présentent des avantages évidents. Il faudra aussi s’intéresser à la diffusion par le réseau internet qui permet une édition plus rapide et de toucher un public beaucoup plus large. En revanche, elle nécessite des moyens humains accrus. Par ailleurs, l’accent sera mis, cette année encore, sur une diffusion internationale déjà largement assurée par le biais de notre politique d’échange mais également par l’intermédiaire du conseil scientifique de Paléo.

5Enfin, nous envisageons la mise en place d’une instance indépendante de contact et de concertation entre les différentes revues d’archéologie préhistorique régionales, nationales ou autres, permettant de pallier certaines manœuvres de mise en concurrence déloyale -je ne vous en dirais pas plus !- pour conserver à la communauté scientifique les moyens de publication dont elle a besoin.

6Vaste programme auquel j’invite à participer sous forme de suggestions, conseils, critiques, etc. chercheurs, amateurs, adhérents, et lecteurs motivés.

Top of page

References

Bibliographical reference

Jean-Jacques Cleyet-Merle, « Éditorial », PALEO, 14 | 2002, 7.

Electronic reference

Jean-Jacques Cleyet-Merle, « Éditorial », PALEO [Online], 14 | 2002, Online since 09 August 2010, connection on 25 May 2017. URL : http://paleo.revues.org/1377

Top of page

About the author

Jean-Jacques Cleyet-Merle

Directeur de publication

By this author

Top of page