Skip to navigation – Site map
Nécrologies

Marie-Madeleine Paquereau (1922-2009)

Marie-Françoise Diot
p. 12-16

img-1-small480.jpg

Marie-Madeleine Paquereau, Chargée de Recherche, CNRS, le jour de la soutenance de thèse de Y.W. Chung, le 24 février 1972.

Marie-Madeleine Paquereau a fait toute sa carrière, au CNRS, en tant que palynologue, dans le Laboratoire de Préhistoire et de Géologie du Quaternaire de la Faculté des Sciences de Bordeaux.

Elle est entrée, en 1952, dans ce laboratoire alors nommé « Laboratoire d’Anthropologie et de Préhistoire », dirigé par Georges Malvesin-Fabre et, par la suite, par François Bordes. Marie-Madeleine Paquereau a constitué une collection fort importante de lames microscopiques de grains de pollen actuels en l’absence de manuels de référence suffisants. Elle a publié la description morphologique des grains de pollen de chênes, de bruyères et des spores de fougères. Àcette époque, les publications se faisaient d’abord sous l’égide de la Société Linéenne de Bordeaux (prenant ainsi date) avant leur parution dans des revues nationales. Ces descriptions du pollen actuel ont servi de référentiel pour l’interprétation climatique des sédiments tourbeux postglaciaires du sud-ouest de la France.

En relation avec des géologues de Bordeaux 1, elle a réalisé l’étude des tourbes littorales du Médoc. Sur les plages actuelles, à la suite de l’érosion des dunes par la mer lors de la transgression, il a été mis au jour  des affleurements tourbeux qu’elle a attribués au Postglaciaire (Lacanau, Soulac, Le Pin Sec) voire à des phases interglaciaires plus anciennes (Le Gurp). Grâce à des sondages profonds effectués en Gironde, dans ce qui deviendra le quartier Bordeaux-Lac, Marie-Madeleine Paquereau a publié, en 1964, un important travail « Flores et climats post-glaciaires en Gironde ». De plus, dès 1965, elle a pressenti l’importance des refuges végétaux pour l’histoire pollinique et climatique du sud-ouest de la France.

Dans les années 1960, alors que peu de personnes s’intéressaient à la palynologie des époques préhistoriques, en France, seules Marie-Madeleine Paquereau et Arlette Leroi-Gourhan s’y consacraient. A cette époque, les relations entre François Bordes et André Leroi-Gourhan ont retenti sur leurs échanges. Délaissant les colloques, Marie-Madeleine Paquereau préférait publier, entretenir des relations épistolaires et des échanges de publications avec les palynologues étrangers, en particulier du nord de l’Europe.

Dans le cadre des fouilles de François Bordes et de son équipe, elle a effectué les analyses palynologiques des sites de Combe-Grenal, Pech de l’Azé, Caminade, Flageolet II, Le Malpas et Le Breuil en Dordogne et de  Duruthy dans les Landes.

Parmi ses publications, figurent des synthèses sur les flores et climats paléolithiques dans le sud-ouest de la France (1970),  sur le Würm ancien en Périgord (1974-1975) et sur les flores des deux derniers interglaciaires (1976). Elle a participé à la synthèse, en 1988, sur la chronostratigraphie et les paléoenvironnements au Paléolithique moyen en Périgord. Grâce aux fouilles de Michel Lenoir, elle a travaillé sur les sites magdaléniens de Gironde. En complément des analyses sédimentologiques de Jean-Paul Raynal sur des  sites du Paléolithique supérieur et du Néolithique du Massif central, des analyses palynologiques ont été effectuées : Soleilhac, les Rivaux, Le Pirou (Haute-Loire), le Cuze de Neussargues (Cantal) … et diverses séquences du Puy-de-Dôme, de l’Allier et de la chaîne des Puys. A la demande d’archéologues ou de géologues, des analyses ponctuelles ont été réalisées dans les Pyrénées, la Charente et les Landes.

Marie-Madeleine Paquereau a eu plusieurs élèves qui ont passé leur thèse à la Faculté des Sciences de Bordeaux. J’ai été la première d’entre eux, ma thèse a porté sur le Postglaciaire de la vallée de la Boême, en Charente (soutenue en 1969). Bui Thi Mai a effectué un travail expérimental sur les pluies polliniques de l’abri Vaufrey en Dordogne (thèse soutenue en 1971). Jean-Louis Turon a étudié les apports sporopolliniques du Quaternaire récent du golfe de Gascogne (thèse soutenue en 1973). Laurence Marambat a passé sa thèse en 1992 sur les paléoenvironnements et l’empreinte anthropique dans l’Ouest aquitain et la Saintonge à l’Holocène. Dominique Vivent a fait des travaux expérimentaux de palynologie appliqués à des sites historiques de Tours (thèse soutenue en 1996).

Marie-Madeleine Paquereau était une personne discrète, souriante, habillée et coiffée d’une manière si personnelle. Tout le monde la connaissait sous le surnom de « pâquerette » ce qui ne lui déplaisait pas car elle se considérait comme une botaniste et non une préhistorienne. Elle vivait avec sa mère et sa sœur et avait trouvé une famille de cœur en Christiane, Jean Pariès et leurs enfants.

Elle a beaucoup travaillé et publié des travaux pionniers. Certes ils sont à replacer dans le cadre de l’époque, en particulier avec l’absence de datations radiométriques et en tenant compte du fait que la chronologie préhistorique était surtout une chronologie culturelle. Les fouilles des grands sites périgourdins doivent être également relues à la lumière des travaux postérieurs en particulier ceux de la sédimentologie. Il n’en reste pas moins que ses études, abondamment détaillées, sur l’histoire palynologique du Paléolithique et du Postglaciaire du sud-ouest de la France, sont une base de travail  très importante.

Bibliography

Bibliographie de Marie-Madeleine Paquereau par Marie-Françoise Diot et Jacqueline Angot

PAQUEREAU M.-M.,  RAYNAL J.-P. , VERNET G. et al. 2001 - Sédiments, tephras etpollens dans le complexe de Solheilhac (Blanzac, Haute-Loire).Extrait de : Tephras : chronologie, archéologie, Actes symposium international, congrès INQUA et UISPP « Taphonomie et coexistence hommes-volcans, Brives-Charensac, 24-29 août 1998, p.191-209, 7 fig.

MARGUERIE D., PAQUEREAU M.-M. 1995 -  Étude palynologique.Extrait de : Les derniers chasseurs de rennes du monde pyrénéen. L’abri Dufaure : un gisement tardiglaciaire en Europe, L.-G. Straus,  Mémoire de la Société préhistorique française, 22, p. 49-54.

TUFFERY Ch., PAQUEREAU M.-M., GABASIO M., LAMBERT J. 1989 -Eléments de datation pour les formations alluviales récentes de l’Allier dans la région de Vichy(Allier,France).Extrait de : Datation et caractérisation des milieux pléistocènes, p. 417-430, 5 fig., 2 tabl.

VERNET G., PAQUEREAU M.-M. 1989 - Le cours moyen de la Morge et de ses affluents (Puy-de-Dôme, France) au Pléistocène : éléments de chronologie et depaléoenvironnement.Extrait de : Datation et caractérisation des milieux pléistocènes, Cahiers du Quaternaire, 16, p. 431-449, 7 fig.

DELPECH F., LAVILLE, H., PAQUEREAU M.-M. 1988 - Chronostratigraphie et paléoenvironnements au Paléolithique moyen en Périgord.Extrait de :L’Homme deNéandertal. Vol. 2, L’Environnement, p. 65-69.

GUADELLI J.-L., LENOIR M., MARAMBAT L.,PAQUEREAU M.-M. 1988 - Un gisementdel’interstade würmien en Gironde : le gisement de Camiac à Camiac et Saint- Denis.Extrait de : L’homme de Néandertal, Vol. 4, La Technique, ERAUL, p.59-69, 4 fig.

PAQUEREAU M.-M. 1988 - Analyse palynologique du Dolmen de Petit Pied. Extrait de : LeDolmen de Petit Pied à St-Cernin de Larche (Corrèze). Extrait de : Bulletin de la  Société Scientifique, Historique et archéologique de la Corrèze, t. CX, p. 7-48.

LENOIR M., PAQUEREAU M.-M. 1987 - Aperçu sur le Magdalénien des basses vallées de la Dordogne et de la Garonne. Extrait de : Bulletin de la Société Préhistorique Française, t. 84, 2, p. 43-45.

LENOIR M. ET  PAQUEREAU M.-M. 1986 - Milieux et cultures de la fin du Würm enGironde.  Extrait de : « Arqueologia » n° 13, p. 31-65, ill.

RAYNAL J.P., PAQUEREAU M.-M., DAUGAS J.-P. (et al.) 1985 - Contribution à la datation du volcanisme quaternaire du Massif central français par thermoluminescence desinclusions de quartz et comparaison avec d’autres approches : implications chronostratigraphiques et paléoenvironnementales. Extrait de : Bulletin de l’Association française pour l’étude du Quaternaire, n° 4,  1985, 25 p., ill.

LENOIR M., PAQUEREAU M.-M. 1984 -  Le Magdalénien et son environnement enDordogne. Extrait de : 10ème réunion annuelle des Sciences de la Terre, Bordeaux, avril 1984, p. 357.

DELPUECH A, FERNANDES P., PAQUEREAU M.M. (et al.) 1984 - Paléoenvironnementet chronologie d’un gisement épipaléolithique du massif cantalien : Le Cuze de Neussargues, Sainte Anastasie, Cantal. Extrait de : 10ème Réunion annuelle des Sciences de la Terre, Bordeaux, avril 1984.

PAQUEREAU M.-M. 1983 - Paléobotanique : la méthode palynologique. Extrait de : Les Inédits de la préhistoire auvergnate. Catalogue de l’exposition du Musée Bargoin, Clermont-Ferrand, 12 juil.-15 oct. 1983, p. 37-40, 1 tabl.

DELPUECH A., FERNANDES P., RAYNAL J.-P. (et al.) 1983  - Eléments dechronostratigraphie pour les niveaux épipaléolithiques du Cuze de Neussargues,Cantal.  Extrait de : Bulletin de la Société Préhistorique Française. CRSM, 80 , fasc. 4 . p. 100-102, 1 fig.

RAYNAL J.-P., DAUGAS J.-P., PAQUEREAU M.-M. (et al.) 1982 - Première datation du maar basaltique de Clermont-Ferrand, Puy de Dôme. Extrait de : Compte rendu de l’Académie des sciences, 295,  p. 1011-1013.

RAYNAL J.-P., PAQUEREAU M.-M., DAUGAS J.-P. 1981 - La Formation fluviatile de Sainte-Martine, Pont du Château, Puy de Dôme, nouvelles séquence du Pléistocène moyen en Auvergne, Extrait de : Compte rendu de l’Académie des sciences, 292 , p. 841-845, 1 pl.

RAYNAL J.-P., DAUGAS J.-P., PAQUEREAU M.-M. 1981 - Arguments en faveur d’un âge rissien pour le fossile humain découvert en 1876 au lieu-dit Les Rivaux, à Espaly, Haute-Loire,   Extrait de : Compte rendu de l’Académie des sciences ,292, p. 1501-1504, 1 fig., 1 tableau.

RAYNAL J.-P., PAQUEREAU M.-M., DAUGAS J.-P. 1981 - Contribution à l’étude chronostratigraphique des formations volcano-sédimentaires de la chaîne des Puys. Extrait de : Nouvelles archives du Muséum d’histoire naturelle de Lyon, 19, p. 59-63, 2 fig.

DAUGAS J.-P., RAYNAL J.-P., Paquereau M.-M. (et al.) 1980 - Chronostratigraphie, traits culturels et paléo-milieux du Chasséen du Vélay d’après l’étude du gisement des Rivaux 1, Espaly Saint Marcel, Haute Loire.Extrait de : Le Néolithique de l’Est de la France. Actes du colloque de Sens, 27-28 sept. 1980,  p. 95-110, 5 fig., 1 tabl.

PAQUEREAU M.-M. 1979 - Quelques types de flores tardi-glaciaires dans le Sud-Ouestde la France.  Extrait de : La Fin des temps glaciaires en Europe : chronostratigraphie et écologie des cultures du Paléolithique final,  p.151-158, 5 fig.

HOUDRE J.-J., VITAL J., PAQUEREAU M.-M. (et al.) 1979 - Le gisement chasséenancien du Pirou (commune de Polignac, Haute-Loire). Extrait de : Bulletin de la Société Préhistorique Française, 76, 10-12, p. 355-378, 14 fig.

ARAMBOUROU R., PAQUEREAU M.-M. 1978 - Le Gisement préhistorique de DuruthyàSorde-l’Abbaye (Landes): bilan des recherches de 1958 à 1975. Extrait de : Mémoires de la  Société Préhistorique Française , 13, 158 p., 82 fig.

DAUGAS P., EVIN J., PAQUEREAU M.-M. (et al.) 1978 - Eléments de datation pour la basse terrasse de l’Allier à Joze, Puy de Dôme. Extrait de : Nouvelles archives du Muséum d’histoire naturelle de Lyon, 16, p. 59-61, 1 fig.

PAQUEREAU M.-M. 1976 - Flores des deux derniers interglaciaires dans le sud-ouestde laFrance.Extrait de : L’Anthropologie, 80, 2,  p. 201-228 .

PAQUEREAU M.-M. 1976 -  La végétation au Pléistocène inférieur dans le sud-ouest.Extrait de : Préhistoire française, 1, p. 480-481, ill.

PAQUEREAU M.-M. 1976 - La végétation au Pléistocène moyen dans le sud-ouest.Extrait de : Préhistoire française, 1, p. 491-494,  ill.

PAQUEREAUM.-M. 1976 - La végétation au Pléistocène supérieur dans le sud-ouest. Extrait de : Préhistoire française, 1, p. 525-531, ill.

PAQUEREAU M.-M. 1974-1975- Le Würm ancien en Périgord, étude palynologique. Première partie. Les diagrammes palynologiques, la zonation climatique. Extrait de : Quaternaria, 18,  p. 67-115 .

PAQUEREAU M.-M. 1974-1975 - Le Würm ancien en Périgord, étude palynologique. Deuxième partie. L’évolution des climats et des flores. Extrait de : Quaternaria, 18, p. 117-159.

PAQUEREAU M.-M. 1973 - Etudes sédimentologique etpalynologique du gisement duMalpas, commune de Bourniquel, Dordogne. Première partie. Etude sédimentologique. J.-P. Texier. Deuxième partie, Etude palynologique, Extrait de : L’Anthropologie, 77 , 1-2, p. 35-62.

PAQUEREAU M.-M., J.-P. TEXIER 1973 - La Séquence wurmienne et interglaciaireRiss-Würm du Breuil. Extrait de : Quaternaria, 17, p. 321-342.

PAQUEREAU M.-M., J.-P. TEXIER 1973 - L’interglaciaire Riss-Würm du Breuil (Dordogne) : caractéristiques sédimentologiques, climatologiques etpaléobotaniques.Extrait de : Comptes rendus de l’Académie des sciences de Paris, 276, p. 2769-2772, ill.

MONTET-WHITE A., PAQUEREAU M.-M. 1973 - Le Malpas Rockshelter : a study of late paleolithic technology in lits environmental setting. Publications de l’Université de Kansas , 1973, 135 p., 37 tabl.

PAQUEREAU M.-M., THIBAULT C. 1972 - Présence d’alluvions attribuables à l’interglaciaire Mindel-Riss dans la région d’Heugas, Landes.Extrait de : Comptes rendus de l’Académie des sciences. Série D, 274,  p. 1621-1624.

PAQUEREAU M.-M. 1970 - Flores et climats paléolithiques dans le sud-ouest de laFrance. Extrait de : Revue de géographie physique et de géologie dynamique, 12, 2, p. 109-116.

PAQUEREAU M.-M. 1970 - Etude palynologique du gisement du Flageolet II, commune de Bézenac (Dordogne). Extrait de : Bulletin de la Société Préhistorique Française, t. 67, 2, p. 489-493.

PAQUEREAU M.-M. 1969 - Analyse palynologique des niveaux moustériens deCaminade, Dordogne.Extrait de : Quaternaria, 11, p. 237-240.

PAQUEREAU M.-M. 1969 - Etude palynologique du Würm I du Pech de l’Azé,Dordogne. Extrait de : Quaternaria, 11,  p. 227-235.

BIROT P., GOTTIS M. , MOULINE M. , PAQUEREAU M.-M.  1968 - Néotectonique sur le versant nord-ouest de la Montagne Noire. Extrait de : Comptes rendus de l’Académie des sciences. Série D, 267,  p. 1815-1816.

BORDES F., LAVILLE H., PAQUEREAU M.-M. 1966 - Observations sur le Pléistocènesupérieur du gisement de Combe-Grenal, Dordogne.  Extrait de : Actes de la Société linnéenne de Bordeaux, Série B, 103, 10, p. 3-19.

PAQUEREAU M.-M., THIBAULT C. 1966 - Observations géologiques et palynologiquessurle quaternaire du Marsan.M.-M. Extrait de : Actes de la Société linnéenne de Bordeaux,103, 11, p. 3-18.

PAQUEREAU M.-M. 1965 - Les Refuges végétaux d’après les analyses polliniquesdansle sud-ouest de la France.  Extrait de : Actes de la Société linnéenne de Bordeaux, 102, 4, p. 1-7.

PAQUEREAU M.-M. 1964 - Flores et climats post-glaciaires en Gironde. Extrait de : Actes de la Société linnéenne de Bordeaux, 101, 1, p. 1-156,16 pl.

PAQUEREAU M.-M. 1963 - Tourbes du début de l’Atlantique sur le littoral du Pin-Sec,Gironde. Extrait de : Comptes rendus des séances de la Société géologique de France, 3, p. 78.

PAQUEREAU M.-M. 1962 - Intérêt des espèces méditerranéennes dans les florespolliniques du post-glaciaire girondin.  Extrait de : Procès-verbaux de la Société linnéenne de Bordeaux, 99, p.1-4.

MOULIN M., MOULINE M., M.-M. PAQUEREAU 1962 - Note préliminaire à l’étude géologique et paléontologique du gisement de Tarnos, Landes. Extrait de : Compte rendu sommaire des séances de la Société géologique de France, 4, p. 111.

PAQUEREAU M.-M. 1962 - Note préliminaire à l’étude palynologique des tourbières de Mouthiers-sur-Boeme, Charente. Extrait de : Compte rendu sommaire des séances de la Société géologique de France, 9, p. 266.

PAQUEREAU M.-M. 1962 - Analyse pollinique de la tourbe littorale de Soulac(Gironde). Extrait de : Actes de la Société linnéenne de Bordeaux, 99, p. 1-7.

PAQUEREAU M.-M., BARRERE P. 1962 - Palynologie et morphologie quaternaires dans les environs d’Arudy. Extrait de : Ve Congrès international d’études pyrénéennes, Pau-Lourdes.

PAQUEREAU M.-M. (s.d.) - Etude palynologique de la tourbière d’Ogeu, Basses-Pyrénées.Extrait de : Actes du IVe Congrès international d’études pyrénéennes,  p. 99-103.

PAQUEREAU M.-M., PRENANT M. 1961 - Note préliminaire à l’étude stratigraphique et palynologique de la dune du Pyla. Extrait de : Actes de la Société linnéenne de Bordeaux, 98, p. 27-38.

PAQUEREAU 1961 - Documents palynologiques sur le littoral du Gurp à Dépet, Gironde.Extrait de : Compte rendu sommaire des séances de la Société géologique de France, 4, p. 102.

PAQUEREAU M.-M. 1960 - L’appareil sporifère des ptéridophytes : sa valeur dans l’étude des sédiments quaternaires. Ed. Delmas, Bordeaux, 1960, 214 p.

PAQUEREAUM.-M. 1960 - Tourbes et forêt fossile du littoral de Lacanau-Océan,Gironde. Extrait de : Compte rendu sommaire des séances de la Société géologique de France, 6, p. 143-144.

PAQUEREAU M.-M. 1960 - Intérêt des cryptogames vasculaires dans les dépots tourbeux du sud-ouest de la France. Extrait de : Procès-verbaux de la Société linnéenne de Bordeaux, 98, p.139-148.

PAQUEREAU M.-M. 1960 - Recherches paléoclimatiques sur le littoral de Lacanau-Océan.Extrait de :  Procès-verbaux de la Société linnéenne de Bordeaux, 98, p. 118-125.

PAQUEREAU M.-M.  1959 - Etude palynologique d’une tourbe du littoral de Lacanau-Océan. Extrait de : Procès-verbaux de la Société linnéenne de Bordeaux, t.98, p. 80-82.

PAQUEREAU M.-M. 1959 - Détermination générique et spécifique du pollen dequelqueséricacées. Extrait de : Procès-verbaux de la Société linnéenne de Bordeaux, 98, p.18-26, 2 pl.

PAQUEREAU M.-M., SCHOELLER M. 1959 - Quaternaire et Pliocène du Gurp. Extrait de : Bulletin de la Société géologique de France,7e série, t.1, p. 79-83.

PAQUEREAU M.M. 1959 - La Palynologie : méthodes et applications. Extrait de : Procès-verbaux de la Société linnéenne de Bordeaux, 97, 8 p.

PAQUEREAU M.-M. 1957 - De la détermination générique et spécifique du sporange des polypodiacées. Extrait de : Bulletin de la Société botanique de France, 104, 7/8, p. 476-480.

MALVESIN-FABRE G., PAQUEREAU M.-M. 1957 - La Détermination spécifique des pollens de bruyères en palynologie. Georges Extrait de : Congrès préhistorique de France. Compte rendu de la XVe session, Poitiers-Angoulême, 1956, p.709-717.

MALVESIN-FABRE G., PAQUEREAU M.-M. 1956 - Sur la détermination spécifique desspores de fougères en palynologie. Extrait de : Crónica del IV Congreso internacional de ciencias prehistóricas y protohistóricas, Madrid, 1954,  p. 19-26.

MALVESIN-FABRE G., PAQUEREAU M.-M. 1956 - Sur la détermination des sporanges de fougères conservés dans les sédiments quaternaires de la France. Extrait de : Bulletin de la Société botanique de France,103,  fasc. 7/8, p. 417-426.

MALVESIN-FABRE G., PAQUEREAU M.-M. 1955 - Note préliminaire à la détermination des spores de fougères trouvées dans les sédiments quaternaires de la France.Extrait de : Bulletin de la Société botanique de France,102,  fasc. 9, p. 473-480.

MALVESIN-FABRE G., PAQUEREAU M.-M. 1953 - Sur la différenciation des pollens dequelques espèces de chênes. Extrait de : Congrès préhistorique de France, Compte rendu de la XIVe session, Strasbourg-Metz 1953, p. 417-425.

Top of page