Skip to navigation – Site map
Nécrologies

Norbert Aujoulat (1946-2011)

Jean-Philippe Rigaud and Jean-Jacques Cleyet-Merle
p. 9-13

Full text

1Norbert Aujoulat nous a quitté le 13 avril 2011 au terme d’une longue et cruelle maladie. Il a fait preuve jusqu’à la fin d’une énergie et d’un courage qui ont fait l’admiration de ses proches et amis.

2Né à Brive (Corrèze) le 3 mai 1946, il entreprend sa scolarité au collège de Saint-Astier (Dordogne) où sa famille s‘est installée, puis le lycée Bertrand de Born à Périgueux jusqu’en 1967 qu’il quittera avec un baccalauréat scientifique. Après avoir été maître d’internat au collège La Boétie à Sarlat de 1967 à 1972, il est engagé par la Conservation des Bâtiments de France du Ministère de la Culture, avec la mission de constituer une base documentaire iconographique pour le patrimoine aquitain classé au titre des Monuments Historiques. Conscient de l’exigence de qualité de cet archivage, il obtient en 1976 un BTS de l’Ecole Nationale de la Photographie de Toulouse, connue pour la grande qualité de son enseignement. Après un DEHESS obtenu à Toulouse en 1984 avec un mémoire sur le relevé des œuvres pariétales paléolithiques. Contribution de la photographie, il enchaîne en 1985 avec un mémoire de DEA sur le mobilier paléolithique des grottes ornées du Périgord à l’université Bordeaux 1.

3En 1980, concrétisant un souhait du Conseil Supérieur de la Recherche Archéologique à l’instigation de A. Leroi-Gourhan, la Sous-Direction de l’Archéologie crée le Département d’Art Pariétal du Centre National de Préhistoire à Périgueux et en confie la responsabilité à Norbert Aujoulat.

4La mise en œuvre et l’organisation du Département d’Art Pariétal, les expertises dans de nombreuses grottes françaises et étrangères et les recherches entreprises dans la grotte de Lascaux dans des conditions difficiles en raison de la réglementation stricte de la durée des visites autorisées, ont néanmoins permis à Norbert Aujoulat, conservateur du Patrimoine, de soutenir en 2002 une thèse de doctorat de l’Université Bordeaux 1 sur le thème : Lascaux. Le rôle du déterminisme naturel : des modalités d’élection du site au protocole de construction des édifices graphiques pariétaux. En 2005, il est habilité à diriger des recherches.

5La contribution scientifique de Norbert Aujoulat s’est inscrite dans plusieurs domaines. Il a eu un rôle déterminant dans le développement méthodologique des recherches sur l’art pariétal en mettant au point une méthode de relevé des œuvres pariétales conciliant la préservation des œuvres et la qualité et l’objectivité de l’enregistrement. Il a su associer les techniques photographiques et informatiques pour réaliser une base de données rigoureuse, intelligente et ergonomique, avant même le développement du SIG. En collaboration avec EDF, il a ouvert, avec le système SOISIC l’enregistrement des œuvres pariétales à la 3ème dimension. La base de données HADES dont il a doté son département est un outil de recherche exceptionnellement performant. L’évolution de la photothèque qu’avait initialement prévue la Sous-Direction de l’Archéologie en 1980, et son intégration dans la base HADES marque une progression importante dans les méthodes et l’esprit de l’étude de l’art pariétal.

6Une formation de naturaliste héritée de l’école bordelaise jointe à la pratique régulière de la spéléologie, ont conduit Norbert Aujoulat à placer la réalisation des œuvres pariétales préhistoriques dans des structures d’accueil naturelles d’échelles différentes, selon qu’il s’agit du choix du site ou d’une paroi de galerie, contribuant à mieux comprendre les modalités du choix du site et la composition du décor pariétal. La sophistication des méthodes de lectures des œuvres qu’il a développées a permis de déchiffrer superposition et palimpsestes, de préciser des particularités techniques comme l’anamorphose et de restituer des oeuvres fortement érodées et souvent ignorées, contribuant ainsi à une meilleure compréhension de l’expression des artistes préhistoriques.

7Son intérêt pour une diffusion des connaissances originales et de qualité l’a naturellement conduit à initier ou participer à la réalisation de nombreux documents destinés à des publics variés : collaboration avec la National Geographic Society, site internet, films, vidéodisques, fac-similés, expositions, conférences sont là pour témoigner de ses préoccupations dans ce domaine. Soucieux en effet de diffusion des connaissances scientifiques auprès du plus large public, jusqu’à ses étudiants auxquels il offrait un véritable encadrement, Norbert était devenu le référent de diverses institutions et établissements nationaux. La Direction des Musées de France l’avait récemment choisi comme expert dans la commission nationale des acquisitions du musée d’Archéologie. Le Centre des Monuments Nationaux, gestionnaire responsable des plus grands sanctuaires pariétaux de la région lui avait confié l’étude de la grotte de Font de Gaume. Cette dernière lui est redevable de la politique conservatoire récemment mise en œuvre avec succès. La revue Paléo le comptait au sein de ses comités de lecture et de rédaction. Le Musée national de Préhistoire enfin, auquel il consacrait un temps quasi quotidien lui doit beaucoup de sa réussite : conception scientifique et muséographique de la galerie supérieure et de sa dernière exposition internationale sur les figurations féminines schématiques de la fin des temps glaciaires... Une telle disponibilité, de tous les instants, une aussi profonde humanité qui autorisait les débats passionnés et quelquefois contradictoires ne s’oublient pas. Il a joué un rôle important dans l’organisation de colloques internationaux sur l’art préhistorique en 1984 et 1988 à Périgueux et à Montignac en 1990.

8Avec plus de 60 articles et ouvrages (voir bibliographie jointe) dont Lascaux. Le geste, le temps et l’espace important ouvrage publié au Seuil en 2004 et largement diffusé dans les pays anglophones, Norbert Aujoulat a acquis une notoriété internationale qui ne se limite pas à la communauté scientifique comme en témoigne le Webby Awards 2000 (catégorie Science) qui lui a été décerné aux USA pour la version initiale du site Web du Ministère de la Culture consacré à la grotte de Lascaux. Malgré cette reconnaissance et une indéniable connaissance intime de la grotte, Norbert Aujoulat ne fut pas pleinement associé aux travaux d’un comité scientifique où il avait pourtant sa place autant que d’autres.

9Périgourdin de cœur, Norbert Aujoulat a tissé des liens profonds avec ceux qui partageaient son attachement pour ce haut lieu de la Préhistoire. Membre de plusieurs sociétés savantes locales, mais avant tout homme de terrain, il était un des fidèles de la « compagnie des Beunes », un groupe d’amis avec lequel il réalisait un travail discret mais efficace de prospections souterraines. Nous devons de nombreuses et importantes découvertes à cette équipe qui mêlait au plaisir de travailler ensemble, la joie de faire loin des média, œuvre scientifique.

10Bien que farouchement attaché au Périgord, Norbert Aujoulat n’a pas limité son activité à cette région. Que ce soit au titre des missions du Département d’Art Pariétal ou de travaux personnels, il connaissait bien les sites ornés de l’espace franco-cantabrique, de Namibie et d’Afrique du sud, du Niger et de Guyane qu’il avait parcourus à l’occasion de missions d’études.

11L’œuvre scientifique de Norbert Aujoulat est indissociable d’une personnalité affirmée et indépendante, aux multiples facettes. Collègue chaleureux, il partageait généreusement ses multiples connaissances et ses conseils. D’un grand éclectisme, il savait commenter le ciel étoilé d’une nuit africaine, la beauté des arbres centenaires, partager avec émotion l’enchantement d’une mélodie, d’un paysage ou la présence fidèle d’un compagnon canin. Sensible à la nature des relations humaines, il savait déceler les qualités cachées d’une personnalité, mais il était également affecté par la mésestime et l’arrogance des faiseurs.

12Le départ prématuré de Norbert Aujoulat laisse un grand vide, scientifique c’est évident, mais aussi humain. Sa chaleureuse amitié nous manquera longtemps.

Top of page

Bibliography

Bibliographie de Norbert Aujoulat par par Jacqueline Angot, Cathrine Cretin, Peggy Jacquement, Annie Lagrange et Pierrette Magnanou

Ouvrages

2005 - Lascaux. Rediscovering the greatest treasure of prehistoric art. London, Thames & Hudson, New York, Harry N. Abrams (sous presse).

2004 - Lascaux. Le geste, l’espace et le temps. Paris, Editions du Seuil, 274 p.

2003 - The Red panels, The Rhinoceroses,The techniques of parietal art. In : Return to Chauvet cave. Excavating the Birthplace of Art: the First Full Report. Direction J. Clottes, London, Thames & Hudson, SLC, The University of Utah Press, 226 p. (et al.).

2002 - Lascaux. Le rôle du déterminisme naturel : des modalités d’élection du site aux protocoles de construction des édifices graphiques pariétaux. Thèse pour l’obtention du titre de Docteur de l’Université de Bordeaux I. Soutenue le 9 octobre 2002. 1001 p.

2001 – Les panneaux rouges, les rhinocéros, les techniques de l’art pariétal. In : Grotte Chauvet-Pont-d’Arc. L’art des origines. Direction J. Clottes, Editions du Seuil, Paris, 226 p. (et al.).

2000 - Carte géologique du Bugue au 1/50000e. Direction G. Karnay. Edition du BRGM.

1997 - Le site d’art rupestre de La Carapa. L’archéologie en Guyane. Edition APPAAG, p. 131-141. (et al.).

1993 - L’art pariétal paléolithique : techniques et méthodes d’étude. Paris, CTHS, 428 p. (et al.).

1992 - Le relevé d’art rupestre. In : Garanger (J.) La Préhistoire dans le monde, PUF, Nouvelle Clio, p. 203-210, (et al.).

1991 - La Vézère des origines. Paris, Imprimerie Nationale, 144 p. (et al.).

1988 - Grottes et abris ornés du Périgord. Terres du Sud, Ed. Loubatières, 32 p.

1987 - Le relevé des œuvres pariétales paléolithiques : enregistrement et traitement des données. Paris, Maison des Sciences de l’Homme, DAF n° 9, 124 p.

1984 – Tracés peu explicites et attributions douteuses ou erronées. Le Fourneau du Diable. Grotte de Bara-Bahau. Grotte de la Calévie. Grotte des Combarelles II. Grotte de la Mouthe. Grotte de la Grèze. Grotte de la Mairie. Grotte de Jovelle. Grotte de la Forêt. Grotte du Roc de Vézac. Grotte de la Sudrie. In : L’art des cavernes. Atlas des grottes ornées paléolithiques françaises. Ministère de la Culture, Imprimerie Nationale, Paris, 673 p.

1979 – Cent portraits périgourdins. Ed. P. Fanlac, Périgueux, 206 p.

Catalogues d’exposition

2011 – L’art mobilier et pariétal de la fin du Magdalénien (Aujoulat N. et Feruglio V.) pp. 89-101, In « Mille et une femmes de la fin des temps glaciaires ». Exposition, Musée national de Préhistoire, les Eyzies de Tayac, 17 juin – 19 septembre 2011. Ed. RMN-Grand Palais.130 p.

1992 - Lascaux, Montignac, Dordogne. Exposition : La naissance de l’art en Europe. Paris, Union Latine, p. 285-287.

1990 - Relever l’art pariétal. In : Chroniques des années de pierre, Lyon, Ed. Césura, p. 104-106.

1987 - Geschmückge Grotten und Unterstände im Perigord. Périgueux, P. Fanlac, 32 p.

1984 - Découvertes de l’art des grottes et des abris. Périgueux.

Édition électronique

Site internet

1999 - La grotte de Lascaux. Collection « Grands sites archéologiques », Ministère de la Culture et de la Communication. Récompensé au Etats Unis par un Webby Awards 2000, catégorie « Science ».

1994 - L’art pariétal paléolithique : Hourtin.

Multimédias

L’art des cavernes : Atlas des grottes ornées de France, (en préparation).

Version DVD/Internet de l’ouvrage paru en 1984 en co-édition avec l’Imprimerie Nationale et la Sous-direction de l’Archéologie. Refonte complète des textes et de l’illustration. Réactualisation, consécutivement aux dernières découvertes réalisées depuis, dont Cosquer, Chauvet et Cussac.

1997 - La Carapa. Corpus des gravures rupestres. Edition APPAAG, CD-Rom 650 p.

1992 - Les Racines de l’Aquitaine. Vingt siècles d’histoire d’une région. CD-Rom. 800 p. (contribution).

1989 - Lascaux revisité. Laser vision. Paris, Édition Theorem.

1988 - Lascaux, peintures et gravures. Corpus Lascaux. Laser vision, Paris, EAG Conseil.

Articles

2010 – Parois et art pariétal : approche taphonomique. L’exemple de la grotte Chauvet-Pont-d’arc (Ardèche). Actes du workshop n° 16 – XVème congrès international de l’U.I.S.P.P., Lisbonne septembre 2006, Paleo, supplément n° 3, pp. 43-52, 10 fig.

2010 – Recherches sur les processus taphonomiques affectant les parois des grottes ornées, Congrès de l’IFRAO, septembre 2010 – Symposium : L’art pleistocène en Europe (Pré-Actes),

2007 – New hominid remains associated with gravettian parietal art (Les Garennes, Vilhonneur, France). Journal of Human Evolution, vol. 53, p. 747-750.

2007 - Un projet de SIG pour les grottes ornées. Culture et Recherche 111, p. 36.

2006 - Découverte d’un réseau karstique orné au lieu-dit Les Garennes, commune de Vilhonneur, Charente. Préhistoire du Sud-Ouest, n° 13/1, p. 25-35.

2005 - La répartition des secteurs d’activités profanes et sacrées du bassin versant de la basse Vézère. Paleo.

2005 - D’Altamira à Cussac : diachronie des découvertes d’art pariétal, évolution des interprétations. Colloque du Centième anniversaire de la Société Préhistorique de France.

2005 - Les « Blasons » de Lascaux. L’Anthropoplogie. Coll. E. Chalmin, M. Menu, C. Vignaud, J.-M. Geneste.

2005 - Contribution de la saisie tridimensionnelle à l’étude de l’art pariétal et de son contexte physique. Bulletin de la Société Préhistorique Française, t. 102, n° 1, p. 1-9 (sous presse) avec G. Perazio.

2004 - La grotte de Cazelle : nouvelles observations. Bulletin de la Société Préhistorique Ariège-Pyrénées, t. LVIII, p. 69-76.

2003 - Lascaux : les pigments noirs de la Scène du puits. L’art avant l’histoire, la conservation de l’art préhistorique. Actes de colloque des 10èmes journées d’études de la SFIIC, Paris, mai 2002, p. 5-14. Et al : E. Chalmin, M. Menu, C. Vignaud.

2002 - Archéologie, la grotte de Cussac. Universalia 2002, Encyclopaedia Universalis.

2002 - La grotte ornée de Cussac, Le Buisson-de-Cadouin : premières observations. Bulletin de la Société Préhistorique Française, t. 99, n° 1, p. 129-153.

2001 - La grotte ornée de Cussac (Dordogne). Observations liminaires. Paleo, n° 13, p. 9-18.

2001 - La grotte ornée de Cussac. International Newsletter on Rock Art, n° 30, p. 3-9.

2000 - Lascaux primé sur la toile. International Newsletter on Rock Art, t. 27, p. 23-24.

1999 - A propos de gravures pariétales de l’âge du Bronze en Dordogne. Bulletin Préhistorique du Sud-Ouest, t. 6/2, p. 175-187.

1998 - Approche chronologique de quelques sites ornés paléolithiques du Périgord par datation Carbone 14, en spectrométrie de masse par accélérateur, de leur mobilier archéologique. Paleo, 10, p. 319-323.

1996 - Une nouvelle grotte située en Dordogne. La grotte de Cazelle (Les Eyzies de Tayac-Sireuil, Dordogne). International Newsletter on Rock Art, n° 13, p. 10-12.

1995 - Lascaux II : un autre concept de conservation. In : actes des quatrième et cinquième Rencontres internationales de l’archéo., Montpellier, 1992, p. 13-18.

1995 - La grotte ornée de Puymartin (Marquay, Dordogne), note préliminaire. Paleo, n° 7, p. 251-254.

1993 - La fermeture des sites ornés paléolithiques et leurs palliatifs. In : La proteccion y conservacion del arte rupestre paleolitico, Colombres (Asturias), 2-6 juin 1991. Serv. Public. Principado de Asturias, p. 171-174.

1993 - Découverte d’art rupestre schématique en Aquitaine. L’abri du Quartier des Jopins ou Gandon-Lassus (Aydius, Pyrénées-Atlantiques). In : actes du 118e colloque du CTHS, Pau, 1993, p. 561-566.

1992 - Une figuration pariétale anamorphosée : du mythe à la réalité. Bulletin de la Société Préhistorique d’ Ariège, t. 47, p. 105-106.

1992 - Les plus beaux sites archéologiques de France. Paris, Eclectis, 300 p.

1991 - Montignac, grotte de Lascaux. Gallia Informations. Paris, CNRS, p. 30-31.

1991 - L’analyse graphique des figurations pariétales. In : Les sciences dans la Préhistoire. CDDP, p. 55-58.

1990 - Lascaux : recherches récentes. Documents d’Archéologie Périgourdine, n° 4, p. 29-38.

1990 - La grotte des Fraux à St Martin de Fressengeas (Dordogne). Documents d’Archéologie Périgourdine, n° 4, p. 39-44.

1990 - Lascaux et son image. Les dossiers d’Archéologie, n° 152, p. 4-9.

1990 - L’espace suggéré. Les dossiers d’Archéologie, n° 152, p. 12-23.

1990 - Les structures pariétales du Périgord Noir. In : De l’habitat spontané à l’habitat aménagé : chronologie et forme. Actes du colloque sur le patrimoine troglodytique, Sireuil, 1988, p. 113-124.

1990 - Le patrimoine troglodytique : état des recherches. In : De l’habitat spontané à l’habitat aménagé : chronologie et forme. Actes du colloque sur le patrimoine troglodytique, Sireuil, 1988, p. 13-14.

1989 - Notes et compléments d’information sur quelques grottes ornées du Périgord Noir. Paleo, n° 1, p. 55-64.

1989 - Optimisation du relevé photographique des œuvres pariétales paléolithiques. In : Art pariétal paléolithique, étude et conservation. Actes du colloque de Périgueux, 1984. Paris, Ministère de la Culture, p. 145-155.

1989 - Montignac, Lascaux. Domme, grotte du Mammouth. In : Archéologie de la France : trente ans de découvertes. Ed. RMN, p. 111, 114.

1989 - Une découverte exceptionnelle : la grotte des Fraux à St Martin de Fressengeas (Dordogne). Archéologia.

1985 - Analyse d’une œuvre pariétale paléolithique anamorphosée. Bulletin de la Société Préhistorique d’Ariège, t. 40, p. 185-193.

1984 - Découverte de gravures paléolithiques dans la grotte de Jovelle (Dordogne). Bulletin de la Société Préhistorique Française, t. 81, n° 2.

1983 - Grotte de Font de Gaume, Les Eyzies (Dordogne). Les peintures de la galerie d’accès. Bulletin de la Société Préhistorique d’ Ariège, t. 38, p. 151-163.

Travaux Universitaires

2005 - Art pariétal et milieu physique. Des modalités de construction de l’espace graphique à la notion de territoire. Mémoire d’Habilitation à Diriger les Recherches, 145p.

2002 - Lascaux : le rôle du déterminisme naturel : des modalités d’élection du site aux protocoles de construction des édifices graphiques pariétaux. 3 vol. 594 p. Thèse de doctorat : Préhistoire et Géologie du quaternaire, Université de Bordeaux 1.

1985 - Le mobilier paléolithique des grottes ornées du Périgord. 126 p. ill. Mémoire de DEA, Université de Bordeaux.

1984 – Le relevé des œuvres pariétales paléolithiques : contribution de la photographie. 256 p. dactylo., 90 fig. Mémoire-Diplôme : Toulouse, Ecole HESS.

Top of page

References

Bibliographical reference

Jean-Philippe Rigaud and Jean-Jacques Cleyet-Merle, « Norbert Aujoulat (1946-2011) », PALEO, 22 | 2011, 9-13.

Electronic reference

Jean-Philippe Rigaud and Jean-Jacques Cleyet-Merle, « Norbert Aujoulat (1946-2011) », PALEO [Online], 22 | 2011, Online since 17 April 2012, connection on 01 November 2014. URL : http://paleo.revues.org/2056

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page