Skip to navigation – Site map

Éditorial

Jean-Jacques Cleyet-Merle
p. 7-8
Translation(s):
Editorial

Full text

1Comme j’avais eu l’occasion d’en informer les lecteurs dans les numéros 21 et 22 de PALEO, la gestion de la revue a été intégrée dans l’espace éditorial du Musée National de Préhistoire qui en assure directement le financement. En outre, le Ministère de la Culture et de la Communication a officiellement créé au Musée (arrêté du 5 janvier 2012) une régie qui a vocation à percevoir l’ensemble des recettes provenant de la vente de la revue et des ouvrages réalisés depuis 1989. La plus grande partie des actifs de la SAMRA a été reversée à la régie. J’en remercie vivement la société des amis du musée et son président, Jacques Henri Baumel, récemment disparu (cf. Eponyme n° 21).

2Cet apport financier complémentaire va nous permettre de faire face à un ambitieux programme de publication :

  • le bulletin n° 23 plutôt étoffé, comme vous pourrez le constater, qui confirme la régularité de sa périodicité ;

  • le numéro spécial « Hommage à Norbert Aujoulat », pratiquement bouclé pour une parution prévue au premier trimestre 2013 ;

  • la mise en chantier de nouveaux numéros spéciaux à l’horizon 2013, 2014 et plus particulièrement : le « Quercy » (parution prévue premier trimestre 2013), « Les arts de la Préhistoire : micro-analyses, mises en contextes et conservation ». Ouvrage collectif de synthèse du programme ANR MADAPCA 2007-2012 (P. Paillet dir.) ; Arcy/Cure (bilan des fouilles A. Leroi-Gourhan sous la direction de Michèle Jullien) ;

  • le futur n° 24, déjà fort de plusieurs articles.

3Nous étudions parallèlement la création d’une « collection Paleo » qui intègrerait les catalogues des expositions du Musée National de Préhistoire dont le succès ne se dément pas.

4Autre orientation fondamentale destinée à conforter le statut international de Paleo, et au-delà de sa mise en ligne déjà effective sur revues.org, la publication électronique de la version anglaise dès le n° 23 : PALEO devient ainsi la première revue française classique d’archéologie préhistorique à viser une diffusion mondiale. La traduction du premier numéro est déjà bien avancée et sera disponible d’ici quelques semaines.

5Notons que cette initiative, concrétisée par la mise en place de moyens budgétaires conséquents semble susciter un réel engouement de la communauté scientifique anglophone. Plusieurs collègues appartenant souvent à des institutions nord-américaines (universités de New-York, de Pennsylvanie, de Louisiane, du Tenessee, etc.) ont accepté de superviser la forme et la qualité de la version anglaise de PALEO. Nous les en remercions.

6Dans ce sens, deux améliorations ont été apportées au fonctionnement de la revue : un renforcement des structures éditoriales et un complément aux recommandations faites aux auteurs.

7A l’horizon 2013, pour prendre en compte les exigences de la comptabilité, PALEO sera sans doute amenée à avancer sa date de parution à l’automne. Cela permettra à la version anglaise d’être en ligne dès la fin de l’année. Une modification du calendrier du traitement des manuscrits en sera la conséquence immédiate.

8Je renouvelle l’expression de ma gratitude aux instances éditoriales de la revue et à la communauté scientifique qui accompagnent cette nouvelle étape franchie avec succès vers une reconnaissance internationale de plus en plus affirmée.

Top of page

References

Bibliographical reference

Jean-Jacques Cleyet-Merle, « Éditorial », PALEO, 23 | 2012, 7-8.

Electronic reference

Jean-Jacques Cleyet-Merle, « Éditorial », PALEO [Online], 23 | 2012, Online since 15 March 2013, connection on 20 August 2017. URL : http://paleo.revues.org/2247

Top of page

About the author

Jean-Jacques Cleyet-Merle

By this author

Top of page